Retards des RER en Île-de-France : le remboursement des usagers sera désormais automatique

Il y a 1 mois 37

La RATP devra rembourser les usagers des RER en cas de retards sur les lignes franciliennes A et B, selon le nouveau contrat signé entre la régie autonome des transports parisiens et Île-de-France Mobilités.

Article rédigé par

Publié le 14/04/2021 17:08 Mis à jour le 14/04/2021 17:09

Temps de lecture : 1 min.

Le nouveau contrat entre la RATP et Île-de-France Mobilités, voté ce mercredi, pour la période 2021-2024, prévoit le remboursement automatique des usagers en cas de retards répétés sur les lignes A et B du RER, rapporte France Bleu Paris mercredi 14 avril.

Dans le détail, la RATP devra rembourser l'équivalent d'un demi-mois de forfait Navigo en cas de ponctualité inférieure à 80% pendant trois à cinq mois. Le remboursement sera équivalent à un mois d'abonnement pour six à neuf mois, et d'un mois et demi au-delà de neuf mois.

En cas de grève, les usagers recevront également un remboursement, si le service minimum n'est pas assuré. "C'est une bonne chose", a réagi sur France Bleu Paris Arnaud Bertrand, le président de l'association Plus de Trains. La RATP sera soumise à des "pénalités" et incitée à améliorer la "qualité de service", a indiqué Valérie Pécresse, la présidente de région, lors d'une conférence de presse.

Le nouveau contrat prévoit en effet de renforcer le dispositif de bonus/malus : sur une enveloppe régionale de 100 millions d'euros, 43 millions dépendront de la ponctualité et 25 millions des résultats d'enquêtes de satisfaction menées auprès des voyageurs.

"On va mesurer le ressenti sur la propreté, l'information voyageur, les dégradations, la prise en charge pendant les travaux, etc.", indique Valérie Pécresse. La part des investissements de modernisation du réseau (achat de nouvelles rames de métro, de nouveaux trains pour le RER B et financement du système d'automatisation des RER, notamment) passera également de 1 milliard à 1,6 milliard par an.

Lire la Suite de l'Article