Politique

La validation ultime du projet de loi contre le séparatisme, mais aussi celle du règlement du budget et encore d’une proposition de loi sur la prévention de la santé au travail, sont décalées à vendredi.

L’adoption définitive du projet de loi contre le séparatisme, qui était prévue, jeudi 22 juillet, à l’Assemblée nationale, a été reportée à vendredi au vu du grand nombre d’amendements restant à examiner sur le projet de loi controversé étendant le passe sanitaire.

Alors qu’il restait encore à débattre quelque 900 amendements au projet de loi de gestion de la crise sanitaire, le président de séance David Habib (Parti socialiste) a indiqué à minuit dans la nuit de mercredi à jeudi que l’ordre du jour était réaménagé, via une lettre du ministre des relations avec le Parlement.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Loi « séparatisme » : au Sénat, la droite et l’actualité bousculent un texte déjà controversé

Validation décalée à vendredi

Ainsi les députés reprendront jeudi, pour toute la journée, ce texte. L’adoption définitive du projet de loi « prévention d’actes de terrorisme et renseignement », initialement prévue le matin, s’intercalera à 15 heures.

La validation ultime du projet de loi contre le séparatisme, mais aussi celle du règlement du budget et encore d’une proposition de loi sur la prévention de la santé au travail, sont décalées à vendredi.

Le Sénat, qui devait entamer jeudi la première lecture du projet de loi anti-Covid, va aussi être contraint de revoir son menu, le texte devant être approuvé définitivement d’ici à la fin du week-end.

Lire aussi Sur l’extension du passe sanitaire, examiné dans la tension à l’Assemblée, le gouvernement promet de la « pédagogie »

Le Monde avec AFP

Contribuer

Services

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.