L’Union européenne mise tout sur le vaccin de Pfizer

Il y a 4 semaines 57
Revirement.
Une dose du vaccin de PfizerBioNTech prise en photo à Rome, en Italie.  AFP / PHOTO / TIZIANA FABI

La Commission européenne a annoncé qu’elle recevrait 50 millions de doses supplémentaires du produit américano-allemand ce trimestre. Confrontée aux problèmes rencontrés par les vaccins à adénovirus comme ceux d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson, l’UE semble miser sur la technologie à ARN messager, constate le quotidien espagnol El País.

Comme l’indique ironiquement El País, du côté de Bruxelles les péripéties concernant les vaccins font penser de plus en plus à des montagnes russes. Mardi 13 avril, en effet, les autorités de santé américaines ont demandé une pause dans l’administration du vaccin de Johnson & Johnson, et par conséquent, l’entreprise a annoncé un retard dans les livraisons de son produit à l’Union européenne. Ce 14 avril, encore du nouveau, puisque le Danemark a de son côté annoncé la suspension de l’administration du vaccin d’AstraZeneca pour une durée indéterminée.

Mais toutes les nouveautés ne sont pas mauvaises, puisque comme nous l’apprend le journal espagnol, aujourd’hui, “la Commission européenne a annoncé qu’elle recevrait 50 millions de doses supplémentaires du vaccin de Pfizer-BioNtech”. Ainsi, au total, “ce sont 250 millions de doses de ce produit qui arriveront en Europe entre avril et juin,

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire les 83% restants

Lire la Suite de l'Article