Ce que l’entretien des radars coûte à la collectivité

Il y a 1 semaine 27
Ce que l’entretien des radars coûte à la collectivité Julien Sarboraria/Capital

La Direction à la Sécurité Routière a communiqué sur ces coûts, une première depuis 2017.

La maintenance des différents types de radars représente un coût non négligeable à la collectivité. C’est ce qu’il ressort des données communiquées par la Direction à la Sécurité Routière à ce sujet, une première depuis 2017 comme le souligne radars-auto.com, qui les relaye. Entretien courant, maintenance curative (face aux pannes, accidents ou dégradations) ou encore les déplacements des radars autonomes sont autant de frais qui sont comptabilisés ici.

Les radars mobiles embarqués sont ainsi les plus chers à entretenir : chaque appareil “coûte” en moyenne 30.693,06 euros par an, soit un total de 12,3 millions d’euros (pour 401 voitures radars). Les radars autonomes suivent de près, avec une maintenance de 26.506,02 euros (en moyenne) par an (6,6 M€ au total). Le “podium” est complété par les radars de vitesse moyenne (13.157,89 euros par appareil, soit un coût total d’1,3 million d’euros), suivis de près par les radars discriminants (11.008,39 euros, soit un coût total de 4,7 millions d’euros). Soit des chiffres bien plus élevés que ceux concernant les radars fixes (3.636,36 euros, 6,8 millions d’euros au total) ou les radars tourelles (3.778,33 euros, 6,8 millions d’euros au total).

>> A lire aussi - Les voitures radar cherchent des conducteurs

Pour les radars contrôlant le franchissement de feu rouge, cela dépend si la cabine est installée à un passage à niveau (2.631,57 euros pour la maintenance) ou à un carrefour classique (4.458,59 euros) : ces appareils coûtent au total 3 millions d’euros à entretenir. Le radar mobile MESTA 210C, installé dans les voitures banalisées, est le moins cher à entretenir, avec un coût moyen de 1.596,81 euros par appareil, soit 800.000 euros au total. En tout, l’entretien des radars coûte environ 100 millions d’euros. Si les frais moyens de maintenance sont en baisse par rapport à 2017, le coût total a grimpé, puisqu’il était de 65,01 millions d’euros il y a quatre ans : cela s’explique par l’augmentation du nombre d’appareils en France.

>> A lire aussi - Découvrez le nouveau radar tourelle des centres-villes

Débat des lecteurs

31 débatteurs en ligne31 en ligne

Y'a-t-il trop de radars en France ?

Photo de profil de Kate Dcst

Il y a trop de radar mais en plus on en perd la tête, entre les voiture banaliser les radars qui ce déplacent et les radar fixe c'est juste insupporta ...Lire plus

Lire 502 arguments Oui

Photo de profil de Débatteur Anonyme

Il n'y a pas assez de radars. Je mettrais 3 à 4 fois plus, de jour comme de nuit. Il y aurait moins de blessés et tués, moins d'handicapés à vie et mo ...Lire plus

Lire 168 arguments Non

Les dernières actus du secteur dans votre boite mail. Recevez notre newsletter CAPITAL.

Lire la Suite de l'Article