Yubo, Co-Star, Hoop... 6 applis de la génération Z dont vous n'avez sûrement jamais entendu parler

Il y a 1 mois 57

Il y a dix ans, Facebook était le réseau social à la mode dont tout le monde parlait dans les cours de collège et de lycée, mais aujourd'hui, si vous posez la question à un adolescent, il ou elle vous répondra utiliser Snapchat ou TikTok. Le succès des applications se fait et se défait au gré du temps et des générations qui les utilisent, et les smartphones des jeunes de la génération Z (nés entre 1997 et 2010) débordent d'applis dont leurs aînés n'ont sûrement jamais entendu parler.

Certaines ne feront peut-être pas long feu et seront vites oubliées, mêmes par ceux qui les ont téléchargées, tandis que d'autres — comme TikTok — ont atteint un nombre d'utilisateurs tellement astronomique qu'elles devraient encore faire parler d'elles, au moins quelques années. On s'est intéressé aux applications encore inconnues du grand public, mais qui séduisent déjà la génération Z. Elles s'appellent Yubo, Hive ou encore Hoop et réinventent le modèle des réseaux sociaux à leur manière.

À lire aussi — Ces 8 concurrents de TikTok veulent détrôner l'appli la plus téléchargée au monde

Voici 6 applis de la génération Z dont vous n'avez sûrement jamais entendu parler.

6. Hive

Hive/App Store

L'application Hive existe depuis 2019, mais elle a vu ses téléchargements exploser début février 2021, suite à une vidéo TikTok vantant ses mérites. En l'espace de 24 heures, Hive est passé de 15 000 à 340 000 utilisateurs. L'application a surtout fait parler d'elle aux États-Unis, mais des jeunes Français s'y sont également mis.

Sorte de mélange entre Instagram et Twitter, ce réseau social rassemble tous les éléments qui ont fait le succès des autres plateformes : un feed par ordre chronologique, permettant de partager des photos, des vidéos comme des messages, la possibilité d'ajouter de la musique sur son profil, et une organisation par catégories pour rassembler une communauté de passionnés.

Si Hive séduit autant la génération Z, c'est en partie car sa créatrice, Kassandra Pop, n'a que 22 ans et connaît donc bien les codes de cette génération. Mais depuis sa soudaine vague de téléchargements, Hive semble rencontrer beaucoup de bugs, comme de nombreux utilisateurs l'ont rapporté en commentaire sur l'App Store et le Play Store. Reste à voir si une fois ces souci techniques corrigés, Hive continuera de se développer ou si son succès retombera aussi vite qu'il est arrivé.

5. Co-Star

Moi : est sur le point d’aller chercher les œufs en chocolat que ma mère a caché dans le jardin alors que j’ai 23 ans.
Co star : pic.twitter.com/TTDUuM1ehg

— Hi Adora || STREAM MIDDLE 8 (@AgateauDriz) April 12, 2020

À son lancement en 2017, Co-Star n'était pas destinée aux adolescents, et les horoscopes n'ont en théorie rien de très branché. Mais cette application d'astrologie est devenue à la mode ces dernières années, surtout pour ses push quotidiens, faisant des prédictions sur la journée qui va se dérouler, et donnant des conseils parfois tellement décalés qu'ils en deviennent drôles.

Co-Star profite du fait que les jeunes de la génération Z, particulièrement les adolescentes, se sont pris de passion pour l'astrologie, comme en témoignent les nombreux comptes Instagram de mèmes et les vidéos TikTok sur les signes du zodiaque. Et l'application ne se limite pas à donner votre horoscope : elle permet d'ajouter des amis afin de discuter et même de comparer votre thème astral avec le leur.

4. Hoop

Hoop/Google Play Store

Hoop, c'est une sorte de Tinder pour se faire des amis, et les ajouter ensuite sur Snapchat. L'application, créée par des Français, est très populaire auprès des ados depuis début 2020, et a même séduit les jeunes Américains.

Elle permet de liker des profils, pour ensuite leur demander leur nom d’utilisateur Snapchat et espérer poursuivre la conversation par photos snaps interposées, ou sur le chat avec des messages qui disparaissent. À l'heure où les adolescents s'échangent davantage leur "snap" que leur numéro de téléphone, Hoop a su exploiter le filon et rassemble aujourd'hui plusieurs millions d'utilisateurs dans le monde.

3. Feels

Feels/Montage Business Insider France

Feels est une autre application de rencontre qui cible les plus jeunes. Elle se décrit comme "l'app de rencontre qui n'en est pas une" et entend incarner "la volonté d’une génération fluide, hors normes dans son identité et ses relations." Plutôt que les traditionnels photos des applis de rencontre, Feels mise sur la vidéo et le format "story", dont raffole la génération Z.

Créée par le Français Daniel Cheaib en avril 2019, Feels connaît un succès prometteur : elle est entrée dans le top 10 des applications de rencontre les plus utilisées dans l'Hexagone début 2021. L'application semble encore amenée à grandir. À l'occasion de la Saint-Valentin, le 14 février dernier, les footballeurs Yohan Benalouane et Blaise Matuidi en ont discrètement fait la promotion, via des tweets humoristiques.

2. Dispo

Dispo/Capture d'écran dispo.fun

Fin 2019, le YouTubeur et TikTokeur David Dobrik (suivi par plus de 18 millions d'abonnés sur YouTube, et 26 millions sur TikTok) lance Dispo, une application qui imite les anciens appareils photos jetables. Il surfe ainsi sur la mode des photos rétro avec du grain, très appréciées sur les réseaux sociaux. Pour donner un petit plus à l'application, et éviter qu'elle ne fasse pas mieux qu'un filtre Instagram, les photos ne sont rendues disponibles que le lendemain matin à 9h.

Fort de son succès — 3 millions de téléchargement — David Dobrik et son équipe décident alors de transformer Dispo en réseau social. Depuis quelques jours, l'application n'est désormais disponible que sur invitation et permet de créer des albums partagés avec ses amis, et de les publier.

Fin février, l'application a levé 20 millions de dollars (16,6 millions d'euros environ) grâce à des investisseurs et a été valorisée à 200 millions de dollars (166 millions d'euros environ), comme l'a rapporté Axios. Une somme qui devrait lui permettre de s'imposer auprès de sa cible principale : la génération Z. Et selon le New York Times, certaines photos prises sur l'application Dispo sont même désormais vendues comme des jetons NFT, ces nouveaux objets virtuels qui se vendent des millions.

1. Yubo

Parmi toutes ces applications, Yubo est certainement la plus connue, et même si vous avez plus de 20 ans, vous en avez peut-être déjà entendu parler car c'est une des créations françaises qui réussissent le mieux à l'étranger.

Créée en 2015, Yubo a conquis la génération Z avec un réseau social basé sur les vidéos, avant même l'existence de TikTok. La spécialité de l'application, ce sont les streams, qui peuvent se dérouler entre amis comme avec des inconnus à l'autre bout du monde — un peu comme Chatroulette à l'époque. Yubo dispose également d'un chat pour s'envoyer des messages et permet aussi de partager ses hobbies.

Comme tout réseau social, Yubo a connu de dangereuses dérives en même temps que son fort succès. En 2019, des utilisateurs y organisaient notamment en live stream des "procès" pour juger des adolescents ayant envoyé des "nudes" (photos dénudées). L'application semble avoir raffermi sa modération depuis, mais comme toute application permettant de faire des rencontres, elle n'est pas sans danger.

À lire aussi — Tinder, Happn, Grindr... Les 10 applis de rencontre les plus utilisées par les Français en 2020

Lire la Suite de l'Article