LVMH entre dans le top 20 des plus grosses capitalisations boursières au monde

Il y a 1 mois 73

Thomas Chenel  | Publié le 04/03/2021 à 17h13 | Mis à jour le 04/03/2021 à 17h19 Économie

LVMH entre dans le top 20 des plus grosses capitalisations boursières au monde Magasin Louis Vuitton, marque phare du groupe LVMH, sur les Champs-Élysées, à Paris. © Jorge Láscar/ Wikimedia Commons

Après avoir détrôné Nestlé le 9 février, pour devenir la plus importante capitalisation boursière d'Europe, LVMH poursuit son ascension. Le groupe de luxe français vient d'intégrer le top 20 des entreprises les plus chères en Bourse dans le monde, comme le relève BFM. L'entreprise du milliardaire Bernard Arnault, quatrième fortune mondiale selon Bloomberg, a réussi cette performance après trois séances de hausse d'affilée sur la place de Paris. LVMH a ainsi atteint 274 milliards d'euros de capitalisation, soit près 328 milliards de dollars.

Le titre a aussi profité de la chute des valeurs tech à Wall Street, sur le marché du Nasdaq. Le fabricant de microprocesseurs Nvidia a notamment reculé de 3,15% mardi puis encore de 4,49% mercredi. Depuis le 16 février et son plus haut historique, le groupe a dévissé de 16% en Bourse, sa capitalisation tombant à 317 milliards de dollars. Résultat, il est sorti du top 20 mondial pour se faire devancer par LVMH. Le géant suisse de l'agroalimentaire Nestlé pointe de son côté en 26e position, avec une valorisation de 298 milliards de dollars en Bourse.

À lire aussi — Ces 6 entreprises démarrent fort en Bourse en 2021

Disney en ligne de mire

Les grandes sociétés américaines restent sur-représentées dans le classement, 13 d'entre elles figurant parmi les 20 premiers, dont huit évoluant dans l'industrie de la tech, souligne BFM. Apple s'affiche toujours loin devant les autres, avec une capitalisation boursière supérieure à 2 000 milliards de dollars. La firme de Cupertino, en Californie, est suive de la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures Saudi Aramco (1 870 milliards), puis de Microsoft (1 715 milliards).

Si LVMH continue de grimper en Bourse, il pourrait gagner encore des places au classement, et peut-être dépasser Disney, premier groupe de divertissement au monde valorisé 349 milliards de dollars. En attendant, le titre de l'entreprise de luxe évolue dans le rouge ce jeudi 4 mars, en baisse de 1,49% peu avant la clôture du marché parisien.

À lire aussi — Le groupe de sandales Birkenstock monte en gamme avec son rachat par LVMH

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter quotidienne

Lire la Suite de l'Article