La vice-présidente, Kamala Harris, cible de toutes les attaques et insultes sur Internet

Il y a 1 semaine 18

Parce qu’elle est une femme de couleur et qu’elle exerce le pouvoir, la vice-présidente américaine concentre la haine sur les réseaux sociaux, rapporte le Los Angeles Times.

Lorsque le président américain, Joe Biden, a annoncé, en mars 2020, qu’il allait nommer une femme à la vice-présidence, la députée démocrate Jackie Speier a tout de suite mis en garde les responsables de Facebook : “Les femmes politiques sont la cible des pires attaques en ligne, leur a-t-elle expliqué, et les filtres de Facebook sont incapables de les arrêter.”

Presque un an plus tard, les craintes exprimées par la députée se sont matérialisées, explique le Los Angeles Times. La vice-présidente, Kamala Harris, “est peut-être aujourd’hui la personnalité politique américaine la plus attaquée sur les réseaux sociaux, parce qu’elle coche toutes les cases susceptibles d’exciter les semeurs de haine sur Internet : c’est une femme, de couleur, qui occupe un poste de pouvoir”.

Sexisme, racisme et violence

En outre, il ne s’agit pas simplement d’une question

[...]

Source

Le géant de la côte ouest. Créé en 1881, c’est le plus à gauche des quotidiens à fort tirage du pays et le grand spécialiste des sujets de société et de l’industrie du divertissement. Ce n’est qu’à partir des années 1940 qu’il devient le

[...]

Lire la suite
Lire la Suite de l'Article