JO de Tokyo : le Kenya vaccine ses athlètes

Il y a 6 jours 12

Le Kenya a lancé jeudi un programme de vaccination de ses équipes engagées aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, a annoncé le comité national olympique kényan. 

Les 75 sportifs présents dans la « bulle » d’entraînement installée au stade Kasarani de la capitale Nairobi ont été les premiers à recevoir le vaccin jeudi. Aux JO de Tokyo, le Kenya sera notamment représenté dans les épreuves d’athlétisme, de boxe et de rugby à VII. Le Comité international olympique (CIO) n’a pas imposé une vaccination des participants aux Jeux mais l’encourage vivement. « Il est essentiel que les athlètes soient vaccinés contre le Covid-19. Nous attendons maintenant la fin du confinement actuel (instauré le 27 mars dans la capitale et quatre comtés voisins, ndlr) pour que les athlètes puissent participer à des compétitions par équipes », a déclaré à l’AFP le secrétaire général du Comité national olympique kényan, Francis Mutuku.

M. Mutuku a ajouté que tous les membres de l’équipe kényane seront tenus de participer à ce programme de vaccination, qui vise un total de 3.500 sportifs, entraîneurs et dirigeants concernés par les Jeux olympiques et paralympiques, ainsi que les organisateurs du Rallye du Kenya, sixième manche du Championnat du monde des rallyes (WRC) prévue dans le pays du 24 au 27 juin. Le Kenya, super puissance de l’athlétisme mondial, espère emmener une délégation d’une centaine de sportifs aux JO de Tokyo, initialement prévus à l’été 2020 et reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. Le Kenya avait terminé les JO-2016 de Rio à la 15e place du classement des nations, et première nation africaine, avec un total de 13 médailles (six d’or, six d’argent et une de bronze).

Lire la Suite de l'Article