Inde : des craintes d’une troisième vague avec le pèlerinage du Kumbh Mela

Il y a 1 jour 15

À Haridwar, en Inde, un million de personnes sont attendues pour le début du pèlerinage de Kumbh Mela, qui doit durer sept semaines. Une troisième vague de Covid-19 est redoutée.

France info

En Inde, la ville d’Haridwar est une des sept villes sacrées de l’hindouisme. Le 14 janvier marque le début du pèlerinage de Kumbh Mela, pour lequel plus d'un million de personnes venant de tout le pays sont attendues. Alors qu’il faisait encore nuit, des centaines de fidèles étaient déjà rassemblés, certains prenant un bain dans les eaux du Gange pour se purifier. Le pèlerinage dure sept semaines.

Les craintes d’une troisième vague sont réelles. En dépit de messages diffusés par haut-parleurs, la prévention n’est pas toujours le maître mot pour les fidèles, souvent très proches les uns des autres et sans masque. "Dieu prendra soin des craintes de la pandémie. Les humains font leurs devoirs et Dieu fait le sien", réagit l'un d'eux. L’Inde déplore déjà 150 000 morts du coronavirus, et les autorités ont pour objectif de vacciner l’intégralité de la population, soit 1,3 milliard de personnes.

 des craintes d’une troisième vague avec le pèlerinage du Kumbh MelaInde : des craintes d’une troisième vague avec le pèlerinage du Kumbh Mela (France info)
Lire la Suite de l'Article