En Corée du Sud, une intelligence artificielle accusée d’homophobie sur Facebook

Il y a 1 jour 13
Technologie.
Capture d’écran Scatter Lab de l’intelligence artificielle Lee Luda

Lee Luda, une intelligence artificielle créée pour ressembler à une étudiante de 20 ans et converser avec les internautes sur Facebook, a été “bannie” du réseau social en raison de ses propos homophobes. Un problème récurrent, dénonce le quotidien britannique The Guardian.

Un programme informatique peut-il formuler des opinions, qui plus est de nature discriminatoire ? Si cela semble difficile à croire, c’est bien ce qui s’est passé en Corée du Sud, où l’intelligence artificielle Lee Luda – censée incarner une étudiante de 20 ans – “a dû être retirée de la messagerie de Facebook cette semaine”, nous apprend The Guardian. Ce “chatbot” (nom donné aux programmes informatiques qui tentent de dialoguer avec les internautes) a en effet tenu des propos offensants, puisque lors d’une conversation avec un usager, Lee Luda a affirmé “déteste [r] vraiment les lesbiennes”, qu’elle considère comme des personnes “bizarres”.

L’étudiante virtuelle, poursuit le quotidien londonien, avait débuté sa carrière sur Facebook il

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

Pour lire les 80% restants

Lire la Suite de l'Article