Couvre-feu, passeport vaccinal, "islamo-gauchisme", Éric Zemmour en 2022... Le "8h30 franceinfo" de Jordan Bardella

Il y a 1 semaine 15
Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national, sur franceinfo le 23 février 2021.Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national, sur franceinfo le 23 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jordan Bardella, eurodéputé, vice-président du Rassemblement national (RN), était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 23 février 2021. Couvre-feu à 18 heures, passeport vaccinal, polémique sur "l'islamo-gauchisme", la possible candidature d'Éric Zemmour en 2022... Il répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Jérôme Chapuis.

"La levée du couvre-feu à 18 heures", qui "ne sert à rien"

Le vice-président du RN a d'abord réagi à l'annonce des nouvelles restrictions mises en place à Nice et dans les Alpes-Maritimes. Jordan Bardella demande la "levée du couvre-feu à 18 heures", qui "ne sert à rien", selon lui.

"J'ai l'occasion de rentrer chez moi entre 17h30 et 18 heures, et vous voyez comme moi l'afflux considérable que cela représente dans les supermarchés, dans les hypermarchés, dans les commerces, sur les routes. Je prends à témoin cette étude qui a été publiée par le CHU de Toulouse et qui indique que le couvre-feu à 18 heures a des effets contre-productifs", a souligné l'eurodéputé d'extrême droite.

"Pas favorable" à la mise en place d'un passeport vaccinal

Jordan Bardella a ensuite réagi à l'idée de mettre en place un passeport vaccinal. Son parti n'y est "pas favorable" : "Moi, je veux bien débattre d'un passeport sanitaire sur une maladie comme Ebola, dont le taux de mortalité est de 90%, explique le vice-président du RN. Sur une maladie dont le taux de mortalité est relativement faible sur les personnes qui ne sont pas à risque, qui ne sont pas âgées, etc, nous n'y sommes pas favorables", a expliqué l'élu européen.

Je pense que si la France s'était tournée directement vers les laboratoires, on s'en serait mieux sortis. Parce qu'à chaque fois qu'on confie quelque chose à l'Union européenne, c'est un naufrage systématiquement.

Jordan Bardella

franceinfo

"Islamo-gauchisme" : le gouvernement "a raison" de réclamer une enquête à l'université

Par ailleurs, le vice-président du Rassemblement national a été invité à s'exprimer sur la polémique sur "l'islamo-gauchisme" dans les universités lancée par le gouvernement. Le gouvernement "a raison" de demander une enquête sur l'"islamo-gauchisme" dans lequel "baignent toute une partie de l'université française" et "toute une partie de la gauche", a-t-il réagi.

"Faire une enquête n'est pas une atteinte à la liberté, on a encore le droit de mettre en place des enquêtes dans notre pays sur des sujets aussi graves", a souligné Jordan Bardella, alors que le président de Sorbonne Université, Jean Chambaz, a accusé sur franceinfo jeudi 18 février le gouvernement de "draguer des secteurs de l'opinion publique dans des endroits assez nauséabonds".

Présidentielle 2022 : "Je ne crois pas à la candidature" d'Éric Zemmour

Enfin, Jordan Bardella a réagi à la création d'un site par les soutiens d'Éric Zemmour, pour que le polémiste d'extrême droite soit candidat à l'élection présidentielle en 2022. "Je ne crois pas à cette candidature", a réagi le vice-président du Rassemblement national.

"J'ai beaucoup d'admiration pour Éric Zemmour, pour son talent, son franc-parler, explique l'eurodéputé d'extrême droite. Certains essaient de trouver une alternative à la candidature de Marine Le Pen, qui est créditée dans les sondages à 48% au second tour. Cela veut dire que la victoire est possible. Il faut saisir la présidentielle comme un horizon de sortie de crise, de toutes les crises que nous connaissons."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 23 février 2021 :

Lire la Suite de l'Article