Costa Del Sol : vous avez dit soleil ?

Il y a 3 mois 49

Qui ne rêve, en cette période d’enfermement et de limitation de nos déplacements, de retrouver des cieux couleur d’azur, des lieux authentiques loin de la grisaille de nos cités, des moments de farniente et des repas pleins de convivialité autour d’une table gastronomique ? Nul besoin pour cela de partir bien loin : à moins de trois heures de Paris, la Costa Del Sol vous attend, avec ses 300 jours d’ensoleillement annuels et ses mille plaisirs. Suivez le guide !

Du soleil, oui mais encore…

Plaisirs balnéaires – © Office de Tourisme d’Espagne

Malaga, Andalousie, des noms qui fleurent bon le soleil, évoquant un littoral méditerranéen long de 160 km au climat particulièrement clément tout au long de l’année, même au cœur de l’hiver. Longues étendues de sable fin, petites criques secrètes, plages naturistes pour les amateurs ou aménagées avec parasols et chaises longues pour les amoureux de confort, faites votre choix ! Mais ce qui fait de la Costa Del Sol une destination particulièrement haut-de-gamme, c’est aussi la variété de ses atouts : ses hauts-lieux culturels, les villages et les paysages somptueux de son arrière-pays et, cerise sur le gâteau, sa gastronomie maintes fois reconnue, avec ses restaurants étoilés, sans compter ses restaurants bistronomiques !

À la découverte des villages blancs de l’arrière-pays


Les villages à Málaga – © Office de Tourisme d’Espagne

La province de Málaga est riche de ses trésors historiques. Prenez la route des villages blancs et découvrez ses pittoresques villages typiques de la région. Nos coups de cœur pour cet hiver ? Ronda et Antequera. À la frontière entre mythe et réalité, Ronda fut jadis un repère de toreros et de brigands. Juchée au sommet de la montagne et dominant le ravin d’El Tajo, cette incroyable cité renferme des trésors artistiques d’une inestimable valeur. Ne manquez pas le quartier historique, les Bains Arabes, la Casa del Gigante (Maison du Géant), le Palais de Mondragón et l’Eglise de Santa María la Maor.

Route des vins et Nature à couper le souffle

Paysage de Ronda – © Office de Tourisme d’Espagne

Non loin de la ville, d’autres activités originales vous attendent, comme les routes des vins de la région : vous n’aurez que l’embarras du choix pour visiter et déguster, en vous arrêtant par exemple à la Bodega Cortijo Los Aguilares à 5 km à peine de Ronda, avec son microclimat très particulier à 900 mètres d’altitude. Les amoureux de la nature s’offriront sans faute un circuit de découverte du Parc Naturel de la Sierra de las Nieves, sans oublier les paysages à couper le souffle de la Sierra Bermeja dominant la région depuis son impressionnant amphithéatre montagneux.

Hôtellerie et restauration de qualité

Chef Benito Gomez – © Restaurante Tragata

Tragata à Ronda – © Restaurante Tragata

Bardal à Ronda – © Restaurante Bardal

La Organic à Ronda – © HOTEL CORTIJO LA ORGANIC

Après une bonne excursion, rien de tel que de se restaurer, et fort heureusement les bonnes tables ne manquent pas à Ronda, qui accueille notamment le doublement étoilé Chef Benito Gomez avec son restaurant Bardat ou encore le réputé Tragata. On rejoindra alors son hôtel, choisi parmi une offre hôtelière elle aussi haut-de-gamme. On notera par exemple l’hôtel La Organic dont le design est signé Starck, spécifique par sa démarche écologique et son environnement ressourçant au milieu des oliviers et de la lavande, ou encore le cossu Parador Ronda si l’on préfère demeurer en plein centre-ville et jouir d’une vue imprenable sur le Tajo.

Antequera, l’historique !

Panorama d’Antequera, Andalousie – © Office de Tourisme d’Espagne

Antequera, monumentale et surprenante, est surnommée “la cité aux églises blanches et rococo”. Implantée au carrefour de l’Andalousie, lieu de passage depuis les temps les plus reculés, elle concentre à elle seule une cinquantaine de monuments dont certains remontent à l’âge de bronze ! Eglises, palais, couvents, forteresse musulmane, mais d’impressionnants dolmens et tout un ensemble préhistorique qui constitue selon l’UNESCO « l’une des œuvres architecturales les plus remarquables de la préhistoire européenne ». Antequera n’est pas en reste côté gastronomie, avec par exemple l’étonnant restaurant Plaza De Toros, situé directement sous les arènes ! Décoration typique et cuisine locale sont au rendez-vous.

Marbella, capitale aux multiples visages

Marbella, Costa Del Sol – © Office de Tourisme d’Espagne

Ce qu’on aime avec la Costa Del Sol, c’est sa diversité. Côté luxe, c’est Marbella qui s’impose, avec ses hôtels haut-de-gamme, ses magasins de marques, ses terrains de golf privés et ses restaurants de grand standing, mais aussi ses centres de santé et beauté, ses locations de voitures de luxe, et tant d’autres services premium. La capitale de la Costa Del Sol est aussi riche de son histoire, avec ses ruelles pittoresques où il fait bon flâner sans but et son cachet typiquement andalou. La cité s’enorgueillit à juste titre d’avoir vu naître et grandir le jeune Pablo Picasso. Le musée éponyme, installé dans un somptueux Palais du XVIème siècle, abrite certaines des œuvres les plus célèbres du maître : la ‘Femme aux bras levés’ (1936), le ‘Buste de femme les bras croisés derrière la tête’ (1939) ou la ‘Baigneuse’ (1971). On visitera aussi avec émotion la maison natale de l’artiste qui révolutionna l’art du XXème siècle. Dans les sous-sols, comme ailleurs dans la ville, des découvertes remontant à l’époque phénicienne. Car ici, l’histoire est partout, et de toutes les époques : vestiges de l’époque romaine, arabe, chrétienne, édifices de la Renaissance…

Tables étoilées ou hôtels de luxe, en veux-tu en voilà !

Skina2* à Marbella – © Office de Tourisme d’Espagne

Messina 1* à Marbella – © Office de Tourisme d’Espagne

Marbella Club – © Marbella Club

Pour se restaurer et se loger, le touriste exigeant n’a que l’embarras du choix à Marbella : côté dégustation, il faut impérativement découvrir quelques-unes des nombreuses tables étoilées, voire doublement étoilées dont regorge la ville : au cœur des petites rues de la vieille ville Skina2* vous accueille avec des plats qui rendent hommage à la cuisine locale, tandis que le Messina 1* vous ravira avec sa cuisine méditerranéenne créative et métissée d’influences sud-américaines, et que Bardal 2* vous recevra dans son décor contemporain pour y savourer une cuisine savoureuse et sincère. Et pour les hôtels vous aurez l’embarras du choix : entre le célèbre Marbella Club, une véritable institution, Puente Romano, Finca Cortesin et bien d’autres aussi élégants et chics !

Malaga, du temps des rois à Picasso

Le Musée Picasso – © Office de Tourisme d’Espagne

Visiter Malaga, c’est faire un voyage dans le temps. De l’Alcazaba ancienne forteresse datant du XIe siècle, au Musée Picasso ouvert en 2003, en passant par le château du Gibralfaro et la cathédrale de l’Incarnation alliant styles Renaissance et Baroque et construite à l’emplacement d’une ancienne mosquée, sans oublier les arènes, on déambule au fil des ruelles au charme irrésistible. Pour rester sous le charme, les amoureux des palaces éliront domicile au Gran Hotel Miramar avec sa vue mer, ou bien au Palacio Solecio, ancien palais du XVIIIème siècle implanté dans le centre historique de la ville, à moins qu’ils ne préfèrent le design d’un boutique hôtel avec le Room Mate Valeria non loin du port. À noter, non loin de Malaga à Alhaurín de la Torre, l’hôtel Finca Al Huerta vous propose de réaliser vos propres produits cosmétiques.

Côté gastronomie, quel florilège !

José Carlos García 1* à Malaga – © Office de Tourisme d’Espagne

Espetos, la tradition des sardines grillées – © Office de Tourisme d’Espagne

Pays de tradition culinaire, la Costa Del Sol est un terreau fertile pour les grands chefs dont la créativité s’épanouit ici à loisir. En effet, à elle seule la région compte 8 restaurants étoilés et 10 étoiles! Dans la région de Malaga, la ville de Marbella regroupe à elle seule pas moins de cinq adresses étoilées, avec José Carlos García 1* au centre-ville de Malaga, mais aussi de nombreuses adresses gourmandes comme le Kaleja, le Verum, le Refectorium Campanario, ou encore le Restaurant Balausta. Que ce soit à Malaga, ou encore à Ronda avec Le Tragatá et le Pedro Romero, ou encore à Marbella avec Skina 1*, Messina 1*, El Lago 1*, Sollo 1*, mais aussi le Lobito de Mar, le Restaurante Santiago, l’Erre, ou le Trocadero Playa, vous n’aurez jamais assez de tout un séjour pour épuiser la richesse gastronomique de la Costa Del Sol. Alors en cette saison hivernale, plus d’hésitation : suivez les étoiles sans attendre, les chefs étoilés vont régaler vos papilles et réchauffer vos cœurs !

Lire la Suite de l'Article